Enzo Donis s'exile dans un des meilleurs centres de formation de Belgique !

Bonjour Enzo, depuis notre dernière interview où tu évoquais ton envie de découvrir un nouvel environnement, tu t’es engagé avec un club professionnel Belge, explique nous un peu tes derniers mois? 

 

 

 

"Bonjour oui, cela à beaucoup bouger, j’ai eu quelques entretiens en France, dont un très positif qui  s'est pas concrétisé au dernier moment alors que m’apprêtais à m’engager avec ce club,  je cherchais vraiment un club qui « sent le football », et c’est donc pour cela que je me suis engagé avec l'Excelsior Virton, qui fait partie des meilleurs centres de formations du pays. (Club formateur de Meunier)"

 

 

 

 

 

 

 

 

Comment a tu été convaincu de partir en Belgique dans un environnement totalement different qu’à Montpellier ?

 

 

"Le projet proposé par Mr Samuel Petit (Responsable formation du club), m’a directement plu, et je sentais une envie du club de grandir encore plus, et cela est vraiment ce que je recherchais! Et j’ai notamment eu plusieurs avis sur le club via des anciens joueurs etc. Mais j’ai tout de même beaucoup réfléchi, car la qualité de vie n’est pas la même que dans le sud, mais le plus important est le projet sportif, je veux avancer !"

 

 

 

 

 

 

 

Quel rôle auras tu au club ? 

 

 

"Je vais entrainer les U14 nationaux, et je vais aussi m’occuper de l’analyse vidéo du centre de formation, un rôle bien complet qui va être super-intéressant."

 

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait deux semaines que tu as pris fonction au club, quel est ton ressenti? Ton intégration c’est bien passé?

 

 

"Oui super, les gens sont vraiment très gentils, et compétents ! La mentalité n’est pas la même !
Au niveau du club je ne suis pas déçu, certes les infrastructures sont plus petites qu’à Montpellier, mais il y a un grand professionnalisme, ça « pue le football », et cela me donne encore plus envie de m’investir !
Cela fait vraiment du bien retrouver les terrains !"

 

 

 

 

 

 

 

Au niveau football, vas-tu rester dans le même registre que les années précédentes?

 

 

 

"Oui bien sûr, ce que Montpellier m’a inculqué durant ces années restera, notamment grâce à François Keiffer qui m’a beaucoup appris sur le plan tactique et maitrise collective mais j’essaye de prendre tout ce qu’on me donne, en négatif, et positif, tout est bon pour évoluer !
J’ai vraiment envie d’apprendre de nouvelles cultures footballistiques !"

 

 

 

 

 

 

 

Hors mis le coté « club », as tu d’autres projets cette saison?

 

 

"Je vais faire les choses petit à petit, mais j’aimerais rapidement passer ma licence UEFA A, car en France mon jeune âge a beaucoup bloqué, ici en Belgique j’ai l’impression que les clubs et autres font plus vite confiance dans les jeunes, et ne regarde pas spécialement s'il y a eu un parcours de joueur professionnel !"

 

 

 

 

 

 

 

Tu sais que nous suivons beaucoup le football féminin, tu étais la saison dernière en plus du MHSC, avec les féminines de l’ASPTT Montpellier, qui a réalisé un super parcours en championnat, vas-tu suivre leurs nouvelles saisons?

 

 

 

"Oui, c’est une évidence, j’espère que le club va enfin atteindre l’objectif de monter en D2 Nat, et dès que j’aurais le temps, je vais essayer de venir les voir jouer, j’ai vraiment passé une bonne saison là-bas!"

 

 

 

 

 

 

 

 

Et le Montpellier HSC?

 

"C’est la même chose, si j’ai deux trois jours de libre je compte bien  évidement aller voir jouer mes anciens joueurs et revoir les gens avec qui j’ai travaillé ! Je suis très attaché à ce club."

 

 

 

 

 

 

 

 

Que pouvons nous te souhaiter? 

 

 

"J’espère pouvoir apporter un « plus » au club, notamment avec le projet d’analyse vidéo au centre de formation, et faire de plus une bonne saison avec les U14 !"

 

 

 

 

 

 

 

 

(François Poiret)

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article