Le Paris Saint-Germain est un club emblématique du championnat de France et il est devenu aujourd’hui un club attractif au niveau mondial !

LA WEB RADIO VILLELUMIERE EST ALLÉE À LA RENCONTRE DE PASCAL FAURE  (Sport Scientist / Strength and conditioning Coach / Professional Football Coach) IL REVIENT SUR SA CARRIERE ET SA VIE ACTUELLE:

 

 

 

 

 

Pascal FAURE - Préparateur physique

Né le 26 février 1974 à Cavaillon (Vaucluse)

Titulaire d'une licence en STAPS et d'un diplôme européen de préparateur physique

Carrière de préparateur physique :
Olympique d'Alès (02-03), AS Cannes (03-06), SCO Angers (06-11), RC Lens (11-12), MC Alger, équipe nationale olympique algérienne.

Préparateur physique de l'Estac depuis 2016.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PEUX-TU TE PRÉSENTER ET DÉCRIRE TON PARCOURS POUR ARRIVER AU POSTE DE PRÉPARATEUR PHYSIQUE ?

 

 

 

"Je suis actuellement préparateur physique du groupe professionnel de l'ESTAC où j'ai rejoint  Jean-Louis Garcia qui en est devenu le nouveau coach.
J'étais durant les 2 saisons et demi-précédentes, préparateur physique de l'équipe Nationale Algérienne avec notamment une qualification pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.
Auparavant, j'ai travaillé en tant que préparateur physique du groupe professionnel au RC Lens (2 saisons), au SCO d'Angers (4 saisons) et à l'AS Cannes (4 saisons)"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

POURQUOI AVOIR CHOISI LA PRÉPARATION PHYSIQUE ?

 

 

"J’ai eu la révélation de mon intérêt pour la préparation physique lorsque, étant un jeune éducateur, j’ai présenté le tronc commun du brevet d’État 1. Celui-ci devait me permettre de m’orienter vers le rôle d’entraîneur de football. Mais en ayant accès au cours de physiologie dispensé durant cette formation, le déclic s’est produit : je mettais des mots et des données scientifiques à tout ce que mon corps avait ressenti ou ressentait en tant que sportif. J’ai eu alors envie d’aller plus loin dans cette voie de la physiologie et de la motricité, ce qui m’a conduit dans un premier temps à suivre les formations du Centre d’expertise et de la performance à Dijon dirigé par Gilles Cometti. À partir de là, j’ai construit mon parcours de préparateur physique pour en faire au final un métier."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUEL EST LE TRAVAIL LA PLACE ET LES FONCTIONS DE PRÉPARATEUR PHYSIQUE ? 

 

 

 

"Cela dépend de l’environnement où l’activité du préparateur physique se situe. Mais l’idée directrice dans tout sport de haut niveau est d’élever et/ou maintenir le niveau de performance du joueur durant une saison en ayant établi une stratégie de performance cohérente.
Concernant le football, le préparateur physique doit répondre au projet de jeu de l’entraîneur en chef et adapter ses interventions par rapport aux contenus des séances techniques et des options tactiques. Il est indispensable d’établir une synergie à l’intérieur du staff technique et autour du projet de performance de l’équipe.
La performance athlétique en football résulte de l’individualisation du programme de préparation physique. Le calibrage de cette individualisation passe par deux analyses : 1) l’analyse individuelle du niveau de performance du joueur en match ; 2) l’analyse individuelle du niveau d’investissement et d’entraînement du joueur lors des séances collectives avec ballon. À partir de là, le préparateur physique définit la charge d’entraînement collectif et individualisera le travail physique pour compléter la charge et l’intensité d’entraînement dont chaque joueur a besoin pour exprimer au mieux ses capacités footballistiques. La maitrise de l’utilisation des datait et notamment du GPS est alors d’une aide appréciable.
À côté de ces objectifs de développement ou de maintien des qualités physiques durant la saison, l’axe important du travail du préparateur physique est la prévention des blessures. Plus l’individualisation du travail sera précise et moins le risque de blessure sera important, mais cela n’est pas suffisant. Il est nécessaire de prévenir la blessure en surveillant le surentraînement du joueur et de mettre en place des protocoles d’exercices régulièrement effectués pour prévenir la blessure (par exemple : travail de proprioception pour la prévention des blessures articulaires)." 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QUELLES SONT LES QUALITÉS NÉCESSAIRES POUR ÊTRE PRÉPARATEUR PHYSIQUE?

 

 

 

"Hormis la maitrise des connaissances physiologiques et techniques de base à la préparation physique, le préparateur physique doit posséder trois qualités : la capacité d’adaptation, la pédagogie et la remise en cause.
Le préparateur physique doit percevoir et analyser le milieu dans lequel il évolue. Il s’agit d’adapter ses connaissances, son expérience et ses méthodes au public et à l’activité auxquels il s’adresse.
Avant d’être préparateur physique nous sommes d’abord des entraîneurs ou bien des éducateurs. Nous devons développer notre art de la pédagogie pour rendre plus efficace notre message de performance et de développement auprès des athlètes.
Ensuite, et c’est vraiment un avis très personnel, la préparation physique s’appuie sur une science qui est en perpétuelle évolution et parfois même en contradiction, c’est pourquoi je ne peux pas imaginer un bon préparateur physique qui ne soit pas capable de remettre en cause son savoir et ses méthodes de manière régulière." 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COMMENT VOIS-TU LA FORMATION DANS 10 ANS ?

 

 

 

"Aujourd’hui la préparation physique est sur la voie de l’hyper technologie, l’accumulation des données individuelles (physiologiques et motrices notamment) ainsi que de l’individualisation de plus en plus minutieuse.
Si selon moi, l’individualisation de plus en plus fine de la préparation physique s’accentuera mais peut-être que la course à la technique et à l’accumulation des données en tous genres atteindra sa limite. Trop de datas ne risquent-elles pas de tuer la data . Et peut-être que d’ici 10 ans nous aurons le sentiment que la technique et les datait (qui sont des outils merveilleux pour améliorer notre perception de l’athlète et le calibrage de son travail), peuvent aussi conduire à des analyses infaisables ou inexploitables à cause de données inutiles, multiples et surabondantes."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

QU’EST-CE QUI TE PASSIONNE DANS TON MÉTIER ET CE QUI TE PLAÎT LE MOINS ?

 

 

 

 

"Ce qui me passionne dans mon métier c’est le projet commun entre un staff et une équipe. C’est l’aventure humaine qui est le principal moteur. Une aventure humaine à travers des objectifs forts où chaque semaine notre travail est jugé et remis en cause à travers le résultat du match."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SI TU DEVAIS DONNER UN CONSEIL À DES JEUNES QUI SOUHAITENT S’ORIENTER DANS CETTE VOIE ?

 

 

 

" Si je devais donner un conseil à des jeunes qui voudraient s’orienter vers cette voie, ce serait de ne pas croire que la préparation physique est le centre de la performance. C’est un outil important ou bien un « facilitateur » de performance mais la technique propre à l’activité restera toujours au centre de la performance."

 

 

 

 

 

 

 

 

QUE PENSEZ VOUS DU PARIS SAINT GERMAIN? MASCULIN ET FÉMININ ?

 

 

 

"Le Paris Saint-Germain est un club emblématique du championnat de France et il est devenu aujourd’hui un club attractif au niveau mondial que ce soit par ses joueurs et son pouvoir financier ou encore par ses résultats sportifs. Au niveau féminin, il contribue à l’essor du football féminin et à son professionnalisme en France. Je trouve que pour le football français ce sont deux formidables locomotives."

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 PENSEZ-VOUS QUE LE PSG VA REMPORTER LA CHAMPION LEAGUE?

 

 

" Le PSG gagnera un jour la ligue des champions car c'est  un projet sportif visant à ce titre a été mis en place et vu de l’extérieur on a le sentiment que les dirigeants respectent leur feuille de route. Le problème dans le sport et notamment dans le football, c’est que les choses ne sont pas mathématiques et que nous ne pouvons pas prévoir quand cet objectif-là sera atteint."

 

 

 

 

 

(François Poiret)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article